Justin Natoli

En tant que personne queer et non binaire, je suis habitué·e à aller à l’encontre des idées reçues concernant le genre et la sexualité. Toutefois, en tant que psychothérapeute, spécialisé·e dans le domaine des psychédéliques, il est rare que je rencontre ces idées erronées de la part de leaders de la communauté psychédélique. J’ai donc été surpris·e de lire l’interview de Jacques Mabit par Shelby Hartman’s, publiée en 2019. Jacques Mabit est un chercheur spécialisé dans l’ayahuasca, un professeur, et fondateur du centre Takiwasi au Pérou, un centre de traitement de l’addiction qui incorpore l’usage de l’ayahuasca… continue reading.

Comments are closed.